ACCUEIL

MISSION

FAQ

CONTACT

TÉMOIGNAGES

FORUM

   




Message Box

 
 


 

 

                                                                      OEUVRE DE DIEU
 

L'oeuvre de Dieu

« Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l'homme vous donnera; car c'est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau. Ils lui dirent: Que devons-nous faire, pour faire les oeuvres de Dieu? Jésus leur répondit: Ce qui est l’œuvre de Dieu, c’est que vous croyez en celui qu’il a envoyé » Jean 6 :27-29.

Beaucoup d’entre nous avons, après avoir senti l’appel de Dieu, eu à nous poser des questions sur ce que nous pouvions faire pour Lui. « Seigneur, Je sens que tu m’appelles à ton service, mais dis-moi ce que je dois faire dans ton champs ». Ces genres des questions restent de fois sans réponses et nous nous inquiétons. Dans le souci de plaire au Seigneur, nous pouvons de nous-même entreprendre des œuvres de charité, le bénévolat, fonder des églises et plusieurs activités similaires. Certes, ce sont des bonnes décisions, car en faisant des œuvres de la charité et consort, nous démontrons l’amour que nous avons pour le créateur en aimant notre prochain, notre semblable, 1 Jean 4 : 20-21.

Cependant, ces bonnes œuvres ne constituent pas le but principal. C’est ce qui nous est relaté dans cette conversation du Seigneur avec les juifs à qui Il avait recommandé clairement « de travaillez pour la nourriture qui ne périt pas ». Ces juifs, comme nous, ils ont alors posée une bonne question. Ils se sont imaginés qu’il y aurait beaucoup de choses, beaucoup d’activités à faire pour Dieu. « Ils lui dirent: Que devons-nous faire, pour faire les oeuvres de Dieu? » Mt 6 :28. La réponse du Seigneur est surprenante : En répondant, Il corrige leur question en même temps. Alors qu’ils Lui demandaient des œuvres à faire au pluriel, Lui les répond de l'Oeuvre au singulier : « Ce qui est l’œuvre de Dieu, c’est que vous croyez en celui qu’il a envoyé ». C’est ça l’œuvre de Dieu mes frères et soeurs, et il n’y en a pas plusieurs comme nous pouvions nous imaginer et nous tourmenter. Les autres activités religieuses ne doivent pas prendre la première place.

Depuis l’Ancien Testament, nous lisons « … Écoutez-moi, Juda et habitants de Jérusalem! Confiez-vous en l'Éternel, votre Dieu, et vous serez affermis; confiez-vous en ses prophètes, et vous réussirez. » 2 Chroniques 20:20b. Cette recommandation est restée valide jusque dans le nouveau testament où le Seigneur parle au sujet du ministère de  Jean Baptiste. Il rend témoignage et dit « Et tout le peuple qui l'a entendu et même les publicains ont justifié Dieu, en se faisant baptiser du baptême de Jean;  mais les pharisiens et les docteurs de la loi, en ne se faisant pas baptiser par lui, ont rendu nul à leur égard le dessein de Dieu. » Luc 7 :29-30. Ces docteurs, ces pharisiens avaient des églises et faisaient des oeuvres religieuses, mais ils n'étaient pas dans l'oeuvre de Dieu à cause de leur refus du ministère de Jean Baptiste. Leur avenir à l’égard de Dieu était nul.

Cette « règle » de recevoir, croire en celui que Dieu a envoyé continue à être valable même après Jean Baptiste et Jésus Christ,  car le Seigneur donne une promesse, une consigne :  « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui reçoit celui que j'aurai envoyé me reçoit, et celui qui me reçoit, reçoit celui qui m 'a envoyé. » Jean 13:20, Ésaïe 50 :10, Mt 10 :40. Si le Seigneur promet ceci, alors il est inconcevable que dans notre temps nous entendions dans certains milieux les gens dire « nous n’avons pas besoin d’un homme envoyé par Dieu, car nous avons Jésus Christ » !!! Pourtant, ce Jésus Christ en question dit à ses envoyés  « Celui qui vous écoute m 'écoute, et celui qui vous rejette me rejette; et celui qui me rejette rejette celui qui m 'a envoyé. » Luc 10 :16.

« Ce qui est l’œuvre de Dieu, c’est que vous croyez en celui qu’il a envoyé », Jean 6 :29. Que pouvaient faire les israélites pour leur sortie de l’Égypte  pour aller à la terre promise ? Ils étaient très petits et trop faibles devant Pharaon pour faire quoi que ce soit pour leur sortie. Devant la mer rouge, ils n’avaient aucun moyen. Dans le désert, ils ne pouvaient pas se nourrir etc. Ils n’avaient qu’à se confier en Dieu et recevoir, croire aux consignes que Dieu leur donnait par Moise, son envoyé. Tant qu’ils pouvaient faire cela, ils étaient dans l’œuvre de Dieu. Ils pouvaient se reposer de leurs propres idées et se réjouir de la présence de Dieu dans leur camp, Alléluia ! À ce sujet, il est écrit «  Dans ton immense miséricorde, tu ne les abandonnas pas au désert, et la colonne de nuée ne cessa point de les guider le jour dans leur chemin, ni la colonne de feu de les éclairer la nuit dans le chemin qu'ils avaient à suivre. Tu leur donnas ton bon esprit pour les rendre sages, tu ne refusas point ta manne à leur bouche, et tu leur fournis de l'eau pour leur soif. Pendant quarante ans, tu pourvus à leur entretien dans le désert, et ils ne manquèrent de rien, leurs vêtements ne s'usèrent point, et leurs pieds ne s'enflèrent point.» Néhémie 9:19-21
 

Donc, mes frères et sœurs, les œuvres sont une bonne chose. Elles doivent nous accompagner, nous devons pratiquer la charité, chanter pour le Seigneur, le louer, annoncer la bonne nouvelle aux pauvres, aller à l’église chaque dimanche etc. Mais, le commencement pour être dans l’œuvre de Dieu, c’est de recevoir, croire, accepter la voie pourvue par Dieu en votre temps. Si non, cela est semblable à un coureur qui ne commence pas le marathon par le commencement, le point de départ. Un tel coureur ne sera pas couronné. « Ce qui est l’œuvre de Dieu, c’est que vous croyez en celui qu’il a envoyé », Jean 6 :29. C'est le Seigneur qui nous le rappelle.

Prochainement Dieu voulant, nous verrons comment reconnaître un homme envoyé de Dieu.

Salutations fraternelles au nom de Jésus Christ ! Amen.                                                             2007/02/08

     
Copyright © 2002-2005. Mission Foi Biblique.net. All rights reserved.