ACCUEIL

MISSION

FAQ

CONTACT

TÉMOIGNAGES

FORUM

   




Message Box

 
 


 

 

                                                                      LE RESPECT
 Le Respect

 Le Respect (respectus, égard) est un sentiment qui porte à traiter quelqu’un ou quelque chose avec de grands égards, à ne pas porter atteinte. Respecter c’est ne pas troubler, c’est se comporter avec décence qui convient, c’est agir en considérant l’existence de quelqu’un.  Révérer, c’est traiter avec beaucoup de respect. Lorsque les hommes comprirent que Dieu veut le Respect pour Ses serviteurs; ils commencèrent d’utiliser le  terme Révérend à leur égard. 

L’antonyme ou le contraire de respect, c’est le mépris. Le Petit Larousse 2003 définit le mépris comme sentiment par lequel on juge condamnable et indigne d’estime. Avoir du mépris pour une personne ou pour une chose, c’est ne pas en faire mention, ne pas en  tenir compte, ignorer, dédaigner. Donc, on méprise Dieu en ignorant sa parole dans notre vie, on Le méprise en ignorant ses ministres,  en ignorant son frère ou sa sœur. Prêcher, prier, chanter ou faire une activité religieuse soit-elle sans tenir compte, sans faire mention ou en ignorant ce que Dieu fait dans ce temps de la fin, c’est du Mépris si nous appliquons à la bible la définition du mépris par le Petit Larousse. 

Dans ces mots : Respecter et Révérer, il y a la notion de la crainte. Le respect humain par exemple consiste en ce que nous craignons le jugement des hommes sur notre comportement. Aussi en est-il pour le respect de Dieu au travers de Sa parole ou au travers de Ses serviteurs, il sous entend la Crainte du jugement de Dieu. C’est ainsi que l’homme sage Salomon dit « Le commencement de la sagesse, c'est la crainte de l'Éternel; Et la science des saints, c'est l'intelligence » Proverbes 9:10, 10 :27, 14 :27. Il dit aussi « Mieux vaut peu, avec la crainte de l'Éternel, Qu'un grand trésor, avec le trouble. » Proverbes 15 :16.  De Jésus Christ il est écrit « L'Esprit de l'Éternel reposera sur lui: Esprit de sagesse et d'intelligence, Esprit de conseil et de force, Esprit de connaissance et de crainte de l'Éternel... » Isaïe 11:2-3. 

Chaque fois que Dieu fait une œuvre, ce terme ‘Respect’ ou ‘Crainte’ se trouve au cœur des différents récits bibliques « La crainte s'emparait de chacun, et il se faisait beaucoup de prodiges et de miracles par les apôtres » Actes 2:43, Actes 5 :5-11, Actes 9 :31, Actes 19 :17. Depuis l’Ancien testament, il est écrit « J'ai reconnu que tout ce que Dieu fait durera toujours, qu'il n'y a rien à y ajouter et rien à en retrancher, et que Dieu agit ainsi afin qu'on le craigne. » Ecclésiastes 3:14. 

En effet, Dieu revendique le Respect pour Lui et pour Ses serviteurs, même pour les plus petits. Le Seigneur dit « Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits; » Matthieu 18 :10a. «… Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites. » Matthieu 25 :40. Parlant des juifs, il nous est dit « Ils étaient alors peu nombreux, Très peu nombreux, et étrangers dans le pays, et ils allaient d'une nation à l'autre et d'un royaume vers un autre peuple; mais il ne permit à personne de les opprimer, et Il châtia des rois à cause d'eux: ne touchez pas à mes oints, et ne faites pas de mal à mes prophètes! » Psaumes 105 :12-15. 

La miséricorde de Dieu s’est toujours manifestée en ce qu’Il envoie ses serviteurs avec un message pour sauver ceux qui le désirent. Le respect de Dieu passe par le respect de son œuvre et de ceux qu’Il a envoyés. La vie et La mort en dépendent. 

Quelques Témoignages bibliques 

1)     Noé (Genèse 6 à 10) : Noé trouva grâce devant Dieu, et Celui-ci lui confia un Message simple à prêcher à Son peuple, soit « Construit l’arche, puis appelle les hommes et les animaux à y entrer pour être sauvé ». Ce message était si simple, mais il eut plus de moqueurs que seulement 8 personnes furent sauvées, 1 Pierre 3 : 20. Les autres périrent à cause du mépris. Les raisons qu’ils avaient ne nous sont pas dites, mais les conséquences du manque de respect, de manque de révérence envers l’œuvre de Dieu nous sont relatées. Ceux qui périrent était-ils tous incroyants ? La réponse est non, il y avait des croyants dont il est référés comme ‘‘les fils de Dieu’’. Mais, ils croyaient Dieu tout en méprisant ce que ce même Dieu avait décidé de faire, en leur temps, avec Son serviteur et prophète Noé.

2)     Moise : Il sentait l’appel de Dieu bien avant qu’il ait rencontré l’ange de l’Éternel. Mais, ses propres frères pour lesquels il se sacrifiait le méprisèrent et Moise se vu obligé de fuir l’Égypte.  Ses frères durent endurer 40 ans de plus d’esclavagisme jusqu’à ce que Dieu renvoie  le même Moise en Égypte pour les libérer. « Ce Moïse, qu’ils avaient renié, en disant: Qui t’a établi chef et juge? c'est lui que Dieu envoya comme chef et comme libérateur avec l'aide de l'ange qui lui était apparu dans le buisson. » Actes 7:35 (Exodes 2 :14-15).

3)     Quand Dieu envoie un messager et le revendique; le peuple doit le respecter. Le manque de respect envers Moise, même de la part d’Aron et Miriam qui étaient pourtant respectivement son frère et sa sœur irrita énormément Dieu. Alors qu’eux avaient des critiques contre Moise leur frère, Dieu Lui dit  de Moise qu’«… Il est fidèle dans toute ma maison. Je lui parle bouche à bouche, je me révèle à lui sans énigmes, et il voit une représentation de l'Éternel. Pourquoi donc n'avez-vous pas craint de parler contre mon serviteur, contre Moïse?  La colère de l'Éternel s'enflamma contre eux. » Nombres 12 :7-9.

4)     Jézabel femme du roi Achab : Elle n’avait aucun respect pour les vrais serviteurs de Dieu qui lui disaient la vérité sur la parole de Dieu. Elle avait par contre ses propres serviteurs et prophètes qui pouvaient lui prêcher ce que ses oreilles aimaient entendre. Selon Dieu, Élie le prophète était pourtant son pasteur quoiqu’elle ne l’aimait pas. La prophétie tomba sur elle et dit  « L'Éternel parle aussi sur Jézabel, et il dit: Les chiens mangeront Jézabel près du rempart de Jizreel. » 1 Rois 21:23. « Les chiens mangeront Jézabel dans le champ de Jizreel, et il n'y aura personne pour l'enterrer. … » 2 Rois 9:10. C’est ce qui lui arriva. Donc, croyant ou incroyant, Dieu veut le respect, la révérence de son œuvre et des outils qu’Il utilise.

5)     Les enfants doivent être éduqués à respecter Dieu et Ses serviteurs : Un témoignage sur le prophète Élisée nous dit « Il monta de là à Béthel; et comme il cheminait à la montée, des petits garçons sortirent de la ville, et se moquèrent de lui. Ils lui disaient: Monte, chauve! monte, chauve! Il se retourna pour les regarder, et il les maudit au nom de l'Éternel. Alors deux ours sortirent de la forêt, et déchirèrent quarante-deux de ces enfants. » 2 Rois 2:23. Ce que nous pouvons comprendre c’est que : un homme, qu’ il soit ‘‘homme  de Dieu’’ , il reste sensible aux insultes, aux mépris etc. Il peut être touché dans sa dignité comme tout homme, il peut même en pleurer. Les saintes écritures nous montrent que Dieu n’aime pas que ses serviteurs travaillent dans un tel climat, Hébreux 13 :17.   

6)     Dans le temps de frère Branham : Lorsqu’il prêcha sur le Respect le 15 octobre 1961 soir, il donna quelques témoignages sur les conséquences d’irrévérence face à l’œuvre de Dieu.  

a)     Trois personnes qui se moquèrent un jour de la sainte cène moururent une à une dans l’espace de 3 mois. Ces trois personnes disaient qu’elles n’avaient pas besoin de faire la sainte cène à l’église. Elles prirent, en se moquant, du Whisky et des friandises. Elles burent et mangèrent ensemble en disant qu’elles faisaient la sainte cène.

b)     Une jeune femme de 22 ans manqua profondément du respect alors que frère Branham essayait de lui apporter la parole de Dieu. Environs une semaine plus tard, son mari vint en pleurant à frère Branham et lui dit « ma femme est malade au point de mourir à l’hôpital, elle te demande pardon et veut que tu viennes prier pour elle. » frère Branham s’empressa pour aller prier pour elle et implorer la miséricorde de Dieu. Mais, il la trouva déjà morte. Les infirmières lui dirent « Elle est morte avec ton nom dans la bouche, elle a insisté que nous te disions qu’elle te demande pardon et qu’elle regrette du comportement qu’elle avait eu à ton égard »

c)     Dans le ministère de frère Branham ces genres de situations sont arrivées à plusieurs reprises indépendamment de frère Branham lui-même. Un homme de Dieu peut même ne pas pleurer sur le mépris des gens à son égard, mais Dieu en tient toujours compte. Frère Branham dit « même si vous ne pouvez pas être d’accord avec ce qu’un ministre de la parole prêche. Même si vous ne pouvez pas prier avec lui à cause de quelque chose… ne cesser pas de le respecter—pas parce qu’il serait sans péché, mais à cause du titre qu’il se dit serviteur de Dieu. Dieu vous récompensera aussi à cause de cela. Si vous ne pouvez pas respecter quelqu’un à cause de ce qu’il est, respectez-le au moins à cause du travail qu’il fait »

7) Dans notre temps, alors que nous sommes vivants, Dieu a ses envoyés. Alors qu’il y a des gens qui prêchent par l’impulsion des théologies, Dieu prit un homme qui savait à peine lire et écrire, Il lui confia un message pour notre génération. Cet homme a prêché des vérités bibliques tel que Dieu voulait que Son peuple reçoive la connaissance avant la fin du temps de la Grâce. Après le départ de cet homme en 1965 Dieu commissionna un frère en lui disant « emmagasine la nourriture, car il y aura une famine et tu te tiendra au milieu du peuple pour la distribuer ». Ces témoignages sont connus de plusieurs, pouvons-nous mépriser tout ceci et penser échapper à la colère de Dieu le jour venu?

Notre Objectif:

Nous ne vous en parlons pas pour vous faire peur. Tout comme frère Branham d'ailleurs, il a prêché cette prédication seulement une fois, il ne voulait pas non plus faire peur ou terroriser le peuple. Mais, nous avons simplement un souci, celui de vous donner un avertissement véridique et honnête d'après les saintes écritures : Dieu aime qu’on le craigne, qu’on ait la crainte de Son travail tous les jours de notre vie. La mort n’est pas forcement celle qui est témoignée littéralement, car il est aussi écrit  qu’on peut être mort alors qu’on est vivant, 1 Timothée 5 :6. 

Salomon conclut Ecclésiastes en disant :

«  Du reste, mon fils, tire instruction de ces choses; on ne finirait pas, si l'on voulait faire un grand nombre de livres, et beaucoup d'étude est une fatigue pour le corps.  Écoutons la fin du discours: Crains Dieu et observe ses commandements. C'est là ce que doit faire tout homme. Car Dieu amènera toute oeuvre en jugement, au sujet de tout ce qui est caché, soit bien, soit mal. » Ecclésiastes 12 :12-14.

Salutations fraternelles au nom de Jésus Christ ! Amen.                                                             2007/03/19

     
Copyright © 2002-2005. Mission Foi Biblique.net. All rights reserved.